PHILIPPE BOLTON

flageolets & flûtes à bec


Un flageolet français à bec d'après un instrument non signé

(fin XVIIIe ou début XIXe siècle)


un flageolet à bec

    

Le flageolet dit "à bec" est la forme ancienne de l'instrument. Son existence a été attestée dans la littérature depuis le XVIe jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Le dessin ci-dessous à gauche est tiré de l'Harmonie Universelle de Marin Mersenne (1627) tandis que celui de droite figure dans la Méthode de Flageolet Ordinaire, à clés & à système Boehm revue et augmentée par A. Fugatti de G. Roy (1890).

dessins de flageolets à bec

L'instrument ci-contre est une copie d'un beau flageolet français en buis et en corne, probablement fabriqué vers la fin du XVIIIe siècle Comme tous les instruments similaires, il possède six trous dont deux à l'arrière pour les pouces, le premier servant à jouer les notes aigües comme à la flûte à bec. Il est accordé en fa, au diapason 435 Hz.
Une version plus grave en ré a été construite. Deux versions plus aigües en sol et en la suivront.

Ce flageolet à bec existe désormais en deux versions :
  • en fa (à gauche)
  • en ré (à droite)
     2 flageolets

Tablatures de doigtés à télécharger :


Page précédente



Un autre flageolet

Un flageolet à pompe d'après Prudent Noblet

flageolet français à pompe d'après Prudent Noblet